Espace membre ADEP

Espace membre ONP


La news au format pdf Imprimer la news Envoyer à un ami la news

Point sanitaire aux HN avant la saison de monte

La mobilisation concertée de la filière équine suite à l’épidémie d’AVE en Normandie en 2007 a abouti à une obligation de dépistage sur les étalons avant la monte, multipliée par 10 du fait de la nouvelle réglementation de l’IA équine et des annexes sanitaires introduites dans 24 règlements de Stud-Books de races équines ; le nombre d’étalons dépistés passerait d’environ 400 à plus de 4000 en 2008.





Exigences sanitaires pour la monte 2008 :
En complément de l’arrêté du 24/01/2008 fixant les conditions d’agrément des centres de collecte de sperme des équidés, de nouvelles dispositions sanitaires s’appliqueront à la monte 2008. Elles différent selon le type de monte. Pour la monte naturelle,  les obligations sanitaires sont définies par le règlement du stud-book de la race. Sur le même principe que l’avait déjà mis en place le Pur-sang, 24 stud-books ont introduit des règles sanitaires pour la monte naturelle. Elles sont notamment disponibles sur le site Internet des haras nationaux www.haras-nationaux.fr rubrique Professionnels > Démarches > Guides de démarches > Suivi sanitaire. Pour la monte artificielle,  le dépistage annuel de l’artérite virale équine est obligatoire pour les reproducteurs sur le territoire national.

Des dépistages rigoureux :
Soucieux de ne pas faire courir de risques aux éleveurs, les Haras nationaux ont décidé de procéder à des contrôles sanitaires de tous leurs étalons selon les règles de l’IA avant le début de la saison 2008.  En 2007, les dépistages préalables réalisés sur l’effectif des étalons nationaux montraient 25% de séropositivité hors étalons vaccinés toutes races confondues et 5% d’étalons excréteurs qui ont été retirés du plan de monte 2008.
Début 2008, les nouveaux dépistages réalisés, ont révélé de nouveaux étalons séropositifs dont certains excréteurs dans différentes régions qui ont de ce fait été retirés du plan de monte 2008. Il faut souligner qu’aucun symptôme n’a été relevé sur les étalons nouvellement positifs, et que ces constats sont le bénéfice de la multiplication des dépistages préalables à la monte.
Parmi les souches identifiées certaines sont  apparemment assez proches de la souche « Normandie 2007 » mais aucun signe clinique associé ne permet de mettre en évidence un pouvoir pathogène identique à celui connu en 2007.

Cette circulation virale silencieuse amène Les Haras Nationaux à redoubler de vigilance et prévoir de nouveaux contrôles périodiques de l’AVE sur leurs étalons pendant toute la saison de monte. Des consignes précises ont été données aux responsables des centres techniques en concertation avec le vétérinaire sanitaire.

Article mis en ligne le 12/03/2008.



Restez informés

Pour suivre l'actualité de notre site en continu, abonnez vous à notre flux rss ou choisissez l'une de nos catégories d'actualités.