Espace membre ADEP

Espace membre ONP


La news au format pdf Imprimer la news Envoyer à un ami la news

Communiqué des HN sur l'AVE après la réunion du 23/07/07

AVE, note d'information

du 27/07/2007

Le comité de suivi de l’artérite virale équine, élargi aux acteurs de la filière cheval en Normandie, s’est réuni le 23 juillet dans les locaux de l’antenne parisienne des Haras nationaux, pour un point hebdomadaire. Les recommandations annoncées lors du précédent comité de suivi vont être appliquées de manière systématique dans certaines régions. Cavaliers, éleveurs, propriétaires, organisateurs de manifestations, vétérinaires, maréchaux ferrant, identificateurs et toute personne en contact direct avec des équidés ont des consignes précises à adopter afin de prévenir la diffusion du virus et de localiser les éventuels chevaux contaminés.
 
Le comité de suivi

Reconnu comme une source d’information utile, ce comité de suivi se réunit toutes les semaines. Sont membres de ce comité de suivi : France Galop, Le Cheval français, La Fédération nationale des courses françaises, la Fédération française d’équitation, la Société hippique française, l’Association nationale du selle français, la Fédération nationale du cheval, la Fédération française des poneys et petits chevaux, France-Trait, l’Association vétérinaire équine française, le laboratoire Frank Duncombe et les Haras nationaux.

Une veille sanitaire active

Les vétérinaires de terrain confrontés directement aux foyers dans l’Orne et dans l’Eure restent vigilants et disponibles. Les unités de diagnostic sont mobilisées (Laboratoire départemental Franck Duncombe, Laboratoire de l’AFFSA à Dozulé, Laboratoire de virologie équine Pasteur Cerba). Les épidémiologistes du RESPE (Réseau de surveillance des pathologies équines) effectuent la synthèse des informations fournies par les « vétérinaires sentinelles » répartis sur toute la France.





L’artérite, un virus qui peut signer son passage discrètement

L’état des lieux de la propagation du virus de l’artérite équine révèle aujourd’hui 16 foyers en Normandie (3 dans l’Orne, 8 dans l’Eure, 2 dans le Calvados, 2 dans la Manche, et 1 en Seine Maritime). Par ailleurs, un cas atypique a été déclaré dans les Landes, aucune relation avec le virus identifié en Normandie n’est pas encore établie à ce jour.
On ne peut pas parler de recrudescence de la maladie même si le huitième foyer dans l’Eure a été découvert récemment. Les modes de contamination de tous les foyers sont clairement identifiés et la phase d’inventaire se poursuit. Les chevaux testés positifs révèlent un contact avec le virus de l’artérite. Les symptômes liés à la contamination sont souvent très discrets, seul le dépistage révèle l’immunité acquise.

Pour les concours, des mesures sanitaires sont prises

La fédération française d’équitation (FFE) et la société hippique française (SHF) vont donner des instructions aux organisateurs de concours.
Afin d’assurer la continuité des compétitions équestres dans de bonnes conditions sanitaires, pour les régions Haute et Basse Normandie, Bretagne, Pays de la Loire, Ile de France, Picardie et Centre, les chevaux et poneys devront être munis d’un certificat vétérinaire de bonne santé* établi moins d’une semaine avant le premier jour de la compétition. Cette mesure sera appliquée à partir du 9 août (correspondant à la date de clôture des engagements du 31 juillet) jusqu’au 16 septembre inclus.

Ceci aura pour avantage d’éveiller la vigilance de tous, et de donner la possibilité de dépister d’éventuels foyers dits secondaires qui ne peuvent être révélés que grâce aux contrôles sanitaires.

Les populations de chevaux d’élevage étant plus sensibles au virus, les concours d’élevage de Normandie (modèles et allures des poulinières, foals, 2 ans, 3 ans et mâles) sont suspendus jusqu’au 31 août. Dans les régions Bretagne, Pays de la Loire, Ile de France, Picardie et Centre, les organisateurs devant faire preuve de la même prudence ne  pourront maintenir leurs manifestations qu’avec la fourniture d’un certificat vétérinaire pour tous les participants.

* Le certificat vétérinaire atteste de la bonne santé du sujet, de l’absence de symptômes d’artérite virale depuis 4 semaines et du fait qu’il ne provient pas d’un établissement ayant eu un cas d’artérite dans les 30 derniers jours. Un communiqué FFE/SHF publié sur les sites de la FFE, de la SHF et au Bulletin Officiel des compétitions équestres et des épreuves d’élevage précisera les modalités de ces certificats.www.ffe.compet.com et www.shf.eu.


Maintien des tournées d’identification et mesures pour la fin de la monte

L’identification à domicile se poursuit avec les mesures sanitaires relevant des bonnes pratiques professionnelles.
Les rassemblements de chevaux qui pourraient être organisés pour leur identification sont annulés.
Il est recommandé aux étalonniers et aux centres d’insémination artificielle de ne pas accueillir de nouvelles juments et de terminer la monte en circuit fermé.


Numéro d’accueil téléphonique sur l’AVE
02 33 12 16 15
06 07 71 96 94

Article mis en ligne le 29/07/2007.



Restez informés

Pour suivre l'actualité de notre site en continu, abonnez vous à notre flux rss ou choisissez l'une de nos catégories d'actualités.