Espace membre ADEP

Espace membre ONP


La news au format pdf Imprimer la news Envoyer à un ami la news

Grand Prix aux Equi'days 2008





Eric Lamaze fête les 400 ans du Québec en Normandie !
Le Canadien Eric Lamaze, fidèle au Jumping International de Caen depuis 2005, s'impose magistralement dans le Grand Prix de Caen Normandie 2014. Associé à sa monture olympique Hickstead, le natif de Montreal n'a laissé aucune chance à ses 8 adversaires qualifiés pour le barrage. Tentant toutes les options, accélérant de manière fulgurante dans la dernière ligne droite, il devance de plus d'une seconde le seul couple à réussir comme lui le double sans faute. La normande Pauline Guignery, invitée surprise de cette ultime confrontation, ne bouda pas son plaisir, tout comme Kevin Staut, 3e derrière sa compatriote.
 
Jean-Paul Lepetit, le chef de piste, avait prévenu : le Grand Prix serait à la hauteur du plateau exceptionnel de cavaliers. Outre Eric Lamaze, actuel n°2 mondial et Champion Olympique en titre, Caen accueillait également Ludo Philippaerts (BEL), Santiago Lambre (MEX), Kate Levy (USA), Laura Renwick (GBR), Grégory Wathelet (BEL), et tous les meilleurs tricolores. Même si nos petits français s'adjugent 3 épreuves sur les 5 proposées, l'édition 2008 du Jumping International de Caen restera marquée par le charisme, le sourire, la gentillesse d'Eric Lamaze.
 lamaze_hickstead.jpg
Eric Lamaze (Canada) & Hickstead, vainqueurs du Grand Prix de Caen Normandie 2014
 (crédit : Pixizone.com)

10e de l'épreuve d'ouverture avec un nouveau cheval au nom de circonstance (Take Off), Eric a vite décollé. Vainqueur de la seconde (Prix Auto Camping Car T. Boutelet Bavaria) avec Narcotique de Muze II, il s'incline de quelques centièmes dans le Prix du Conseil Général du Calvados samedi soir. Cette petite mise en jambe permit à Hickstead de prendre la mesure de la magnifique piste du Parc Expo de Caen. Moins chanceux dimanche matin dans la quatrième épreuve, Eric partait sur le Grand Prix en grandissime favori. La suite lui donna raison. A mi Grand Prix, seuls 4 couples s'étaient qualifiés pour le barrage. Une heure plus tard, 5 autres les avaient rejoints. Il y eut forcément quelques déceptions comme cette chute éliminatoire de Pénélope Leprévost, pourtant vainqueur de la Grande Finale FFE vendredi soir, ou ce score lourd (20 points) d'Eric Levallois et son étalon olympique Kalaska de Sémilly, visiblement émoussé après une saison bien remplie. Plusieurs candidats potentiels ne purent éviter les fautes, notamment sur la ligne finale composée d'un gros oxer noir et blanc (1m55) et d'un double de verticaux naturels. Nicolas Delmotte (Nintendo), Simon Delestre (Mélodie Ardente), Gerfried Puck (11th And Bleeker, AUT), Helena Lundback (Conan, SWE), ou encore Florian Angot (First de Launay*HN),vainqueur 3 fois à Caen, restèrent à la porte du barrage.
Premier à partir, le francilien Jérôme Hurel joua le chrono à fond, amenant sa jument Kho de Presles à la faute. Finaliste Coupe du Monde en avril dernier, Eugénie Angot et sa bonne Ilostra Dark durent se contenter de la 9e place. Passant juste après elles, Eric Lamaze serra les virages, actionna la 6e vitesse et s'envola vers la tête du classement. Ce qui était provisoire devint définitif. La nouvelle monture du belge Ludo Philippaerts, Kassini'Jac, laissa deux barres au sol. Caen couronnait ainsi pour la première fois un Canadien, et non des moindres. Philippe Duron, député maire, pouvait se féliciter de compter dans sa ville l'un des plus beaux événements équestres normands et français, dixit Lamaze. « Je vient à Caen depuis plusieurs années et vraiment, je suis toujours heureux de revenir. Je réserve toujours une semaine pour participer à ce concours. En plus j'ai beaucoup d'amis ici, j'en profite pour les voir et passer du bon temps. Caen est un très bon international, avec cette année un super programme, idéal pour les cavaliers et les chevaux, plus court et mieux doté. C'est super! » Son cheval Hickstead reprenait ici sa saison indoor. « Je l'ai très peu sorti en indoor et c'était sa reprise. Je voulais voir comment il serait. D'autant qu'il a fait la monte et je voulais vérifier que cela ne l'avait pas changé. » Car le beau Hickstead est accessoirement étalon. Un statut qui, grâce à son titre olympique, va lui permettre de séduire un nombre important d'éleveurs.
Meilleur Cavalier – Trophée GDE : Eric Lamaze (CAN).
Meilleur Cheval – Trophée CBS Outdoor : Hickstead.
Meilleure Cavalière – Trophée E. Leclerc : Pauline Guignery (FRA).
 
Clin d’œil : les adieux de Fastourel du Cap
L’étalon de M. et Mme Sabine, Fastourel du Cap, faisait officiellement ses adieux lors du Jumping International de Caen 2008. Monté ces deux dernières années par Pénélope Leprévost et âgé de 15 ans, Fastourel a reomporté de nombreuses épreuves nationales et internationales, notamment cette année le Grand Prix international de Comporta (Portugal). Il se consacrera désormais à la reproduction.
 
 
 
 
 
 
 
Contact presse
Xavier Boudon / Agence Pixizone
Tél. : 06.08.82.94.86
E-mail : jumping-caen@pixizone.com
leprevost_fastourel.jpg
Fastourel du Cap et Pénélope Leprévost
(crédit : Pixizone.com)
 
 

 
 

 

Article mis en ligne le 27/10/2008.



Restez informés

Pour suivre l'actualité de notre site en continu, abonnez vous à notre flux rss ou choisissez l'une de nos catégories d'actualités.